Archives pour la catégorie Les méridiens

Applaudir notre santé avec les mains

Si vous avez déjà voyagé en Chine, il y a sans doute dans votre mémoire ce type de souvenir: dans les parcs au petit matin, beaucoup de personnes n’arrêtent pas de tapoter leur corps, ou par groupe, taper les mains tous ensemble. Même habitant à Paris, c’est également mon habitude.Tapoter souvent la poitrine, le dos, les membres, et les paumes de main, cela permet de stimuler nos méridiens et points d’acupuncture et améliorer la circulation de Qi et du Sang. C’est vraiment bénéfique pour la santé.

Aujourd’hui, je vous présente la santé par les tapotements des mains. Applaudir semble être un geste simple, mais le résultat peut nous surprendre.

Les chinois, de l’antiquité jusqu’à aujourd’hui, donnent beaucoup d’importance aux mains et n’ont pas arrêté de faire des recherches les concernant. 2000 ans avant, la première et la plus célèbre encyclopédie classique de la vie de l’Empereur Jaune (HuangDi NeiJing) dénote beaucoup de liens entre les mains et les organes internes. Les mains sont des parties du corps très riches en nerfs. Et les toutes les informations du corps apparaissent dans nos mains. A travers les changements des mains, nous pouvons savoir nos maladies et notre état de santé. La thérapie par les mains est une partie importante de la médecine chinoise traditionnelle. C’est une thérapie traditionnelle, naturelle, sans toxine chimique. Depuis l’antiquité, c’est une thérapie aimée par les chinois. La célèbre médecin chinois, Mme Wang ChenXia, peut, à travers l’observation des mains, faire un diagnostic précis, voire très exact des maladies, même des maladies graves. Cela est extrêmement impressionnant.

Actuellement, nous connaissons bien la réflexologie plantaire (des pieds). Nous avons parlé des oreilles qui ont également des zones réflexes. Aujourd’hui, nous parlons des mains qui sont également d’autres zones réflexes de notre corps. De plus, selon la théorie de la médecine chinoise, nous avons 14 méridiens dans le corps dont 6 traversent nos mains. A travers ces méridiens, les mains sont reliés aux organes grâce aux bras. Voici les liens:

les 5 doigts            Méridiens reliés                 Organes concernés

Pouce……………….. Poumons ………………..  Poumons et Cœur

Index …………… Gros intestins ……………. Intestins et Estomac

Majeur ……… le Maître du Coeur ……….. Les organes des 5 sens du visage et Foie

Annulaire ……….. SanJiaoJing ……………….. Système respiratoire

Auriculaire …… Cœur et Petits intestins ….. Reins et Système de circulation

De plus, nos mains possèdent 39 points d’acupuncture. Ainsi, nos mains sont précieuses: non seulement elles sont des zones réflexes, possèdent des méridiens et les points d’acupuncture. En frappant les deux mains, nous stimulons tous ce que nous venons de préciser. A travers ces stimulations, on améliore notre circulation du Qi et du Sang, pour obtenir une bonne santé et une prévention contre les maladies.

Nous pouvons le pratiquer le matin, car c’est le moment où le Soleil se lève: le Yang est riche dans la nature. En faisant nos exercices à ce moment de la journée, cela nous permet d’enrichir notre Yang dans le corps à travers la nature.

Pratique simple:

1. Paume contre paume, doigts contre doigts: face à face

2. Dos contre dos

3. Les mains serrées en poing: faces intérieures ensemble (côté des pouces)

4. Puis faces extérieures (côté auriculaires)

Attention:

Au début, à faire doucement et augmenter la force de plus en plus. Jusqu’à ce que vous supportez. Mais le faire trop doucement n’a pas d’utilité car ne suffira pas à stimuler les mains.

Par contre, dans les moments où on ne peut pas applaudir, on peut quand même, dès qu’on a le temps, de frotter, masser les deux mains, paumes, doigts etc… Même si vous ne savez pas les emplacements exacts des points/méridiens/réflexes, mais de cette manière, nous pouvons stimuler (sans le savoir) les zones importantes de notre corps. C’est aussi bénéfique pour notre santé.

Main gauche
Main gauche
Main droite
Main droite

Tapoter les bouts de doigt pour éviter l’Alzheimer

Après les maladies cardio-vasculaires, cérébrales et les cancers, la maladie d’Alzheimer est la quatrième grande maladie chez les personnes âgées. De plus, la fréquence est de plus en plus grande, et l’évolution s’étend chez de plus en plus jeune.

Chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, leur capacité de prendre soin de soi diminue, ils ne reconnaissent plus leur conjoint, leur famille… Cela apporte beaucoup de souffrances au sein de la famille et dans l’entourage. L’ancien président des Etats-Unis, Ronald Reagan, en est un exemple.

D’après les experts, dans le stade précoce de la maladie, les soins voient des résultats. Mais suivant l’aggravation de la maladie, les soins deviennent difficiles. Avant le déclenchement de cette maladie, il y a en général des signes avant-coureur: oublier souvent des choses par exemple.

Est-ce qu’il y a une méthode simple et pratique pour prévenir cette maladie? La réponse est certainement. Nous pouvons souvent tapoter les bouts de nos doigts de la main sur une surface comme la table, cela a un bon effet de prévention.

Les méridiens sont un réseau avec beaucoup de connexions qui se présente dans notre propre corps. Les bouts de nos doigts sont les points de changement entre le Yin et le Yang. Ils sont à la fois au niveau du changement du Yin et du Yang sur la main et aussi la source de Qi et du Sang dans chaque méridien du corps. C’est comme l’origine d’une source d’eau.

Chaque bout de doigt est traversé par au moins un méridien. Ces méridiens, à travers nos bras, sont reliés à notre cerveau. Quand nous utilisons nos bouts de doigt, cela active des nerfs centraux au niveau de notre cerveau. En tapotant souvent les doigts, nous pouvons garantir la bonne circulation du Qi et du Sang dans notre tête. Cela nous permet d’avoir la tête claire, une grande ouverture de l’esprit et de l’âme. Ainsi, nous pouvons nous éloigner de l’Alzheimer.

En pratique:

Les deux mains doivent être en mouvement. D’abord tapoter les 10 doigts en même temps sur la table. Puis seulement la main gauche, et après la main droite. Enfin, alterner un coup de la main gauche suivi d’un coup de la main droite, ainsi de suite.

Le mieux c’est de pratiquer tous les jours, chaque jour quelques minutes, dès que vous avez du temps.

Renforcer la lutte contre le vieillissement: ZuSanLi

ZuSanLi est le plus important point d’acupuncture que les Hommes adulent depuis l’antiquité jusqu’à aujourd’hui, le point renforçant tout le corps et luttant contre le vieillissement. Presque dans tous les soins d’acupuncture et de moxibustion, il y a l’ombre de ce point. Nous pouvons dire que c’est un point de mille fonctions. Les anciens chinois l’appelle le point de la longévité.

ZuSanLi est sur le méridien de l’estomac. Ce méridien est chargé en Qi et en Sang. Comme une voiture avec suffisamment d’essence et de l’air dans les pneus peut rouler plus vite. Le trajet de ce méridien traverse notre corps de la tête aux pieds. C’est à dire, il commence par la tête, traverse le visage, la poitrine, le ventre, les membres inférieurs.

ZuSanLi a de l’effet thérapeutique pour presque toutes les maladies. Surtout pour la beauté du visage des femmes, le sang de notre visage est nourri par le méridien de l’estomac. C’est pour cela que l’éclat, la tonicité, les rides du visage, les relâchements de la peau du cou, ces phénomènes sont liés à la quantité de Sang et de Qi dans ce méridien. C’est pour cette raison qu’on dit que ZuSanLi est un point pour la beauté du visage.

A part pratiquer l’acupuncture sur ce point, nous pouvons également appuyer ou tapoter ce point (SAUF pour les femmes enceintes), cela renforce notre énergie du corps. De plus, la moxibustion est le moyen que les anciens utilisent jusqu’à aujourd’hui pour avoir de meilleurs résultats dans les soins de maladies ou le bien-être.

Il y avait une légende: dans l’ancien temps à Tokyo, à chaque construction de pont, il faut inviter la personne la plus âgée pour traverser en premier ce pont. A une année donnée, après la construction d’un pont neuf, ils invitent un homme de 174 ans pour traverser le pont. Au cours de cette cérémonie, le président du Japon demande à la personne âgée quel est le secret de sa longévité. Le vieil homme répond: ce n’est pas difficile, depuis mes ancêtres, au début de chaque mois, pendant les 8 premiers jours,  nous faisons la moxibustion chaque jour le point ZuSanLi. C’est pour cela qu’il a 174 ans, sa femme 173 ans, fils 153 ans, petit-enfant 105 ans… Le président était très ému, c’est ainsi que le point devient connu de tous.

Dans le livre du grand médecin chinois traditionnel XieXiLiang, d’après ses expériences de plus 60 ans, il écrit des résultats de la moxibustion:

1. La moxibustion au niveau de ZuSanLi peut renforcer l’énergie, diminuer la fatigue, prévenir le vieillissement. Cela a aussi des résultats préventifs sur les problèmes de cœur, l’hyper ou l’hypotension, le rhume etc.

2. Concernant les maladies au niveau du ventre comme des faiblesses de l’estomac et des intestins, l’indigestion ou difficultés, la constipation, la diarrhée, les maladies de l’estomac, les maladies des intestins etc, la moxibustion a de très bon résultats.

3. Moxibustion au niveau de ZuSanLi s’adresse également à la fatigue, au manque de force des jambes, des douleurs du nerf sciatique, avec de bons résultats.

4. Cela aide beaucoup à améliorer la fonction des reins, l’énergie des reins, comme contre les mictions fréquentes, l’impuissance, l’éjaculation précoce etc, a de bon résultats.

5. Cela a de bons résultats avec les maux de tête, l’insomnie, l’anémie, la faiblesse des nerfs, la régression de la vision, ou encore des allergies etc.

En tous cas, ZuSanLi est le soldat par excellence pour renforcer notre énergie, améliorer notre beauté et santé. Nous pouvons souvent stimuler ce point avec la moxibustion, tapoter, acupuncture etc. pour atteindre la longévité, la santé et la beauté.

Le point ZuSanLi
Le point ZuSanLi
Le point ZuSanLi
Le point ZuSanLi
La Moxibustion de ZuSanLi
La Moxibustion de ZuSanLi

 

L’endroit où le soleil se lève dans notre corps: Moxibustion et la colonne vertébrale

La colonne vertébrale est le pilier de notre vie et notre santé. Elle supporte pendant 24h notre corps, protège notre moelle épinière pour que nous puissions marcher normalement. Mais sa fonction n’est pas si simple que cela. Beaucoup de troubles de la sous-santé (sub-health) d’aujourd’hui ont leur origine dans les problèmes de la colonne vertébrale. Par exemple les maux de tête, l’étourdissement, les douleurs d’estomac, arythmie cardiaque, augmentation de la tension, troubles de la sexualité, etc. Elle est intimement liée dans les maladies des systèmes nerveux, respiratoire, digestif, urinaire, gynécologique etc etc.

Dans la théorie traditionnelle de la médecine chinoise, la colonne vertébrale est le méridien DuMai. « Du » signifie intendant général. Elle régule tous les méridiens Yang aux niveaux de Qi(Energie) et du Sang. Elle est également appelée la « mer des méridiens Yang ».

Tous les éléments de la Terre s’épanouissent grâce au Soleil, DuMai est alors l’endroit où le soleil se lève dans notre corps. Lorsque notre Qi de Yang n’est pas suffisant (autrement dit, nous n’avons pas assez de soleil à l’intérieur de notre corps), alors nous sommes facilement fatigués, faibles, mornes, le corps est souvent froid, le système immunitaire est faible également.

La colonne vertébrale est aussi le prolongement du cerveau. Ainsi, DuMai est lié à l’état de notre esprit. Par ailleurs, les reins sont responsables de la moelle du cerveau et du système de procréation. C’est pour cela que la colonne vertébrale a aussi un lien avec le système de procréation.

Lorsque DuMai présente des troubles, Qi et Sang anormaux, les maladies produites sur notre corps sont aux niveaux de la tête, les 5 organes du visage, la moelle épinière, les 4 membres. Par exemple, dans la tête: les maux de tête, la nuque et le dos sont raides, des bourdonnements des oreilles, des vertiges, fréquent envie de dormir, épilepsie, engourdissement, accident cérébraux-vasculaires etc.

Aux deux côtés du DuMai sont liés des méridiens de vésicule biliaire: les plus grands méridiens pour éliminer les toxines du corps. Leur trajet est très long, et possède le plus de Qi Yang. Une des leurs principales fonctions, ils possèdent les points d’acupuncture liant à tous nos organes internes: poumons, cœur, foie, rate, vésicule biliaire, estomac, gros et petits intestins, vessie etc: nous pouvons trouver leur place correspondante sur les méridiens sur le dos.

Sur notre DuMai, il y a 28 points d’acupuncture, chaque point est un soldat défendant ardemment notre santé. Par exemple, le premier point du méridien: ChangQiang, peut guérir les hémorroïdes; et le point MingMen, la porte de la vie; le point DaZui, lutte contre le rhume, améliore le système immunitaire etc.

Beaucoup de maladies de notre corps sont liés à la difficulté de circulation du Qi et du Sang. C’est comme dans le fleuve, lorsqu’il y a trop de sables et de sédiments, l’eau circule moins bien. La colonne vertébrale est le principal chemin de la circulation du Qi et du Sang. C’est avec une bonne circulation sur ce chemin que cela peut nourrir notre corps entier, éliminer les maladies, et prévenir des maladies incurables.

La technique de la moxibustion a déjà de longues histoires de plusieurs milliers d’années depuis sa création. C’est la technique traditionnelle de la médecine chinoise guérissant par l’extérieur. C’est l’essence de la médecine chinoise traditionnelle, la technique principale utilisée par les anciens médecins et la méthode la plus utilisée pour le bien-être du peuple chinois. Aujourd’hui où nous revenons de nouveau sur les tendances des techniques naturelles, sans pollution, la moxibustion retrouve sa vitalité.

Utiliser la moxibustion au niveau de la colonne vertébrale, pour exciter le système nerveux central, soulager la tension de la colonne vertébrale, améliorer le système immunitaire, soulager la fatigue et prévenir voire guérir des maladies liées à la colonne vertébrale. C’est surtout adressée à la population de sous-santé (sub-health), à cause des tensions de la pression sociale, la fatigue qui s’ensuit, ainsi que l’insomnie, la baisse de la libido, les douleurs du cou, du dos, la fatigue des muscles, les maux de tête etc. La moxibustion a de bons résultats face à ces symptômes. De même, pour les personnes manquant de Yang dans le corps, comme manque de force, les membres sont froids, le froid dans l’estomac et l’utérus, miction fréquente, la diarrhée etc, la moxibustion agit de très bonnes manières.

C’est pour cela que lorsqu’on pratique souvent la moxibustion au niveau de la colonne vertébrale, c’est un très bon geste pour augmenter notre Qi Yang, et protéger notre santé.

La moxibustion (en boîtes) de la colone vertébrale
La moxibustion (en boîtes) de la colone vertébrale

La moxibustion et la ménopause

La ménopause est une étape inévitable du processus physiologique que traversent les femmes (les hommes également). Selon la médecine occidentale, c’est parce que les hormones féminines commencent à diminuer que divers organes du corps ne s’habituent pas à ce changement. C’est ainsi qu’apparaissent facilement l’irritabilité, l’insomnie, la colère, une diminution de la fonction sexuelle, transpiration (surtout dans la soirée), chaleur etc, toute une série de symptômes.

Selon la médecine chinoise, la ménopause est une perte d’équilibre: le Yin manque. Les femmes, au delà de 40 ans, voient leur Yin diminuer de plus de 50% dans leur corps. Le plus important pour les femmes, c’est le Sang. Parce que les menstruations, la grossesse et l’accouchement sont intimement liés au sang. Le sang fait partie de Yin, donc lorsque notre Yin diminue plus de 50% dans notre corps, on entre rapidement dans la ménopause.

La production du sang est liée à au foie, aux reins et à la rate. C’est pour cela que lorsque nous désirons retarder  la ménopause ou réduire les symptômes de cette période, il faut bien prendre soin de ces trois organes et leurs méridiens correspondants. Nous utilisons donc la technique de moxibustion au niveau des points d’acupuncture importants sur ces trois méridiens: comme ShenSu, XinSu, GanSu, PiSu, GuanYuan, QiHai, SanYinJiao, ZhuSanLi etc…

Personnellement, j’ai utilisé cette technique sur une femme traversant une période de ménopause, après 4 fois de moxibustion, la chaleur a beaucoup diminué.

Par ailleurs, nous pouvons également appuyer sur les points d’acupuncture pour équilibrer le Yin et le Yang afin de diminuer les symptômes de la ménopause, voire même intercepter leur avènement.

Tant que nous pouvons persister quotidiennement à appuyer nos points d’acupuncture 2 à 3 minutes: TaiChong, TaiXi, SanYinJiao. Ainsi, nous pouvons équilibrer en profondeur nos Yin et Yang, nous permettant ainsi de traverser cette période de vie inévitable pour les femmes.

 

太冲穴 - le point TaiChong
太冲穴 - le point TaiChong

 

太溪穴 - Le point TaiXi
太溪穴 - Le point TaiXi

 

三阴交 - Le point SanYinJiao
三阴交 - Le point SanYinJiao (le point du haut)

Votre corps est une grande pharmacie naturelle

Comme vous le savez tous, les 14 lignes de métro parisien possèdent chacune de nombreuses stations. Dans les 14 méridiens de notre corps, chacun a aussi ses points d’acupuncture. Ils ont tous un nom, un emplacement fixes, et de fonction de traitement de maladie différent et de la prévention de la santé de notre organisme. Les points d’acupuncture peuvent régler le Souffle (Qi) et le Sang de nos organes grâce à leurs puissantes liaisons. Les méridiens permettent au corps de s’auto-réparer. Nous n’avons pas besoin de prendre de médicament, ni même dépenser d’argent pour pouvoir récupérer et/ou garder notre santé.

Dans les plus de 360 points d’acupuncture, chacun de leur nom possède leur propre signification. La découverte de chaque point est rendue possible par les médecins chinois de chaque dynastie depuis l’antiquité selon l’astronomie, la géographie, les phénomènes naturels, et les théories médicales etc.

Les points d’acupuncture sont découverts progressivement grâce aux expériences médicales accumulées avec le temps. Nos ancêtres dans l’antiquité, ont remarqué que lorsqu’une partie de notre corps ou un organe souffre d’une maladie, et qu’on vise les parties souffrantes en tapant, massant, en piquant, avec la moxibustion, cela peut soulage les douleurs. A partir des points de douleur, on reconnaît les points d’acupuncture. C’est la première étape de la découverte des points : ils ne sont pas encore nommés, et d’emplacement fixe.

C’est à travers les connaissances progressives de l’acupuncture que nous avons pu déterminer leur nom ainsi que leur place définitive. Cela constitue la deuxième étape dans l’histoire de l’acupuncture.

Suivant la compréhension plus en plus profonde de l’acupuncture, les grands médecins de l’antiquité ont pu classer les points d’acupuncture dans différentes catégories, et faire le lien avec les méridiens. Cela prouve que les points d’acupuncture ne sont pas seulement des points quelconques que nous trouvons sur la surface de la peau, mais ils sont liés avec les méridiens et les organes, de plus ils appartiennent à différents méridiens. C’est ainsi que la troisième étape de notre connaissance des points : nous avons leur nom, leur emplacement et leur appartenance aux méridiens correspondants, c’est la période mûre de notre connaissance des points d’acupuncture.

Nous pouvons ainsi dire que chaque point d’acupuncture sur notre corps est comme un médicament purement naturel, ce sont les produits expérimentés et découverts par nos ancêtres avec leur propre corps.

Dans le célèbre « HuangDi NeiJing », sont dénotés plus de 160 points d’acupuncture. Durant la dynastie Jin, c’est-à-dire après J.-C. 265-420, un célèbre médecin Huang FuMi écrit dans son premier ouvrage au sujet de l’acupuncture les noms de 349 points ainsi que leur emplacement et ce qu’ils soignent comme maladie. Cela nous montre que les anciens médecins savaient utiliser les points d’acupuncture pour soigner les maladies.

Les points d’acupuncture servent à diagnostiquer et soigner les maladies. Lorsque nos organes et nos méridiens rencontrent un déséquilibre, nous pouvons ressentir des effets sur les points correspondants, par exemple un sentiment de douleur à la pression, ou alors un morceau dur dans la partie locale, ou encore des zones convexes ou concaves etc. Nous pouvons alors déterminer quels méridiens ou organes rencontrent un trouble, aidant alors au diagnostic clinique. Par exemple, les patients atteints de maladie du foie peuvent ressentir une douleur à la pression au niveau du point GanSu sur le dos. De même, les personnes ayant une maladie des intestins ressentent une douleur à la pression au niveai du point TianSu situé près du nombril.

Les méridiens du corps sont directement aux organes comme le foie, la vésicule biliaire, la rate, les poumons, les reins, les intestins, le cœur etc. Ils se situent au niveau des faces intérieures et extérieures des quatre membres, ainsi que au niveau du torse et du dos, et toute la tête. Le corps entier est pris dans le réseau des méridiens. Il y a des points appartenant à un certain méridien. Par exemple sur le méridien des Poumons à l’intérieur du bras, il y a 11 points d’acupuncture. Sur le méridien des Intestins à l’extérieur du bras, il en possède 20. Le méridien de l’Estomac situé au niveau du visage, le torse et l’axe extérieure de la jambe a 45 points d’acupuncture. Au niveau de l’arrière de la tête, le dos, l’axe dorsal de la jambe, le méridien de la Vessie a 67 points.

Lorsqu’il y a un déséquilibre dans les fonctions biologiques, nous pouvons suivre le méridien correspondant et appliquer aux niveaux des points d’acupuncture la moxibustion, l’acupuncture, le Tuina, le Guasha, les ventouses etc. Cela permet de stimuler les méridiens pour qu’ils obtiennent une meilleure circulation, régler le Souffle (Qi) et le Sang, permettant ainsi une équilibre entre le Yin et le Yang pour protéger et soigner les maladies.

Une femme chinoise, Chen YuQin, utilise le Tuina des méridiens et des points d’acupuncture sur elle-même pour se guérir d’une grave maladie, et aussi soigner son mari atteint d’un cancer. Pour elle, dès que les méridiens ont une bonne circulation, alors beaucoup de maladie s’atténueront ou disparaitront. C’est aussi ce que disent les théories de la médecine chinoise : S’il y a douleur corporelle, il y a obstruction des méridiens ; Si méridiens n’ont pas d’obstruction, alors pas de douleur corporelle.

Surtout au sein de notre société compétitive où il y a beaucoup de pression, le syndrome de fatigue et le phénomène de « Sous-Santé » sont particulièrement présents. Nous pouvons utiliser cette méthode de prévention via aux points d’acupuncture pour préserver et récupérer notre santé. Par exemple, nous pouvons utiliser les points d’acupuncture ShenQue, GuanYuan, ZhuSanLi, YongCuan, MingMen etc., les points importants pour améliorer nos énergies du corps pour nous renforcer et vivre plus longtemps. De plus d’autres points comme TaiCong, Quchi aident à faire diminuer la pression sanguine. SanYingJiao aide à maigrir, règles les menstruations, lutter contre la fatigue. TianShu guérit la constipation etc. etc. etc. (Nous allons présenter plus précisément ultérieurement.)

Notre corps est la plus grande pharmacie qu’on dispose. Chaque points d’acupuncture est un « médicament » purement naturel, sans toxine, ni effets secondaires indésirables. Nous pouvons trouver sur notre corps tous les médicaments nécessaires pour guérir toutes les maladies. C’est pour cela qu’il n’y a pas de maladies inguérissables, si nous connaissons suffisamment notre corps, apprenons et utilisons les points d’acupuncture pour préserver notre santé, assurant une bonne qualité de sommeil, une équilibre nutritionnelle, une activité sportive appropriée et une bonne humeur, (en dégageant tous les accidents de la vie), nous pouvons surement vivre au-delà des 100 ans et profiter les joies de la vie.

Le plan de métro de notre corps – Les Méridiens

Comme vous le savez, Paris possède 14 lignes de transport en commun très importantes et très utilisées: le métro. En fait, dans notre corps, de la tête au pied, des quatre membres, de la poitrine au dos, il y a aussi 14 lignes principales indispensables. Elles composent alors le réseau de notre corps tout comme le métro parisien.

Les méridiens, en chinois, signifient « chemin » et « réseau ». Ils sont comme l’air ou l’électricité, invisible et impalpable, mais ils existent réellement dans notre corps entier.

Les méridiens permettent de relier les différents systèmes du corps et former ainsi une entité entière, permettant alors un fonctionnement vital nécessaire à notre organisme.

La médecine chinoise pense que le Qi (Souffle) et le Sang sont les essences de la vie. Chaque organe recevant le Souffle et le Sang peuvent fonctionner normalement. Alors les méridiens sont les chemins transportant le Souffle et le Sang dans tout le corps.

Lorsque notre corps est attaqué par l’extérieur (virus, bactérie etc.) les méridiens constituent des protecteurs et luttent contre les agents extérieurs mauvais.

 

Dans les 14 méridiens, il y a 12 sont reliés à nos organes internes. Ils sont regroupés par couples de deux: l’un est Yin et l’autre est Yang. Par exemple: les Poumons sont reliés aux gros intestins, c’est un couple Yin/Yang reliés entre eux: le méridien des poumons (Yin) et le méridien des gros intestins (Yang).

De la même façon, l’estomac et la rate, le cœur et les intestins grêles, la vessie et les reins, le foie et la vésicule biliaire, ainsi que le couple de Maître cœur et les Trois Réchauffeurs. Ce sont des couples de méridiens Yin-Yang.

 

Par ailleurs, il y a 2 autres importantes lignes: l’axe vertical intérieur – ventral (RenMai) et l’axe vertical extérieur – dorsal (DuMai).

Ces 14 lignes forment donc un réseau complet acheminant sans arrêt le Souffle (Qi) et le Sang dans tout le corps. C’est comme le réseau de Paris.

Dans HuangDi NeiJing, l’Homme naît, vit, tombe malade, se soigne, leur essence c’est dans les méridiens. D’après les médecins anciens, nous savons que la cause de maladie est du à un problème des méridiens. D’autre part, nous pouvons éveiller les potentiels des méridiens pour pouvoir guérir les maladies.

Les méridiens ne permettent non seulement pas de diagnostiquer et soigner les maladies, mais surtout prévenir les futures maladies. C’est-à-dire que même avant qu’elles ne puissent se former que les méridiens les ont déjà éliminées.

Les méridiens sont les chemins du corps, relient l’intérieur et l’extérieur, donc lorsqu’il apparaît une anomalie dans nos organes internes, on peut la voir de l’extérieur à travers les méridiens. Donc lorsque nous sommes malades, sur le chemin du méridien, il formera des points de douleur, ou des endroits relevés ou creusés dans notre corps etc. Tous ces signes nous aident à diagnostiquer et identifier les maladies, et aussi à savoir l’état de santé de nos organes.

Comme le mal de tête, lorsqu’il est au niveau du front: c’est lié au méridien de l’estomac, lorsqu’il est situé sur les côtés: c’est lié au méridien de la vésicule biliaire, si c’est sur le haut du crâne: c’est lié au DuMai et méridien du Foie. Ou bien même, douleur au niveau de l’axe intérieur du pouce des bras, c’est lié au méridien des poumons.

Avec cette méthode, nous pouvons savoir et connaître les anomalies et ainsi de mieux les prévenir.

Le corps humain est plein d’intelligence, l’humain possède un grand pouvoir d’auto-réparation. Mais lorsque nous sommes malades, nous croyons aveuglement le médecin et les médicaments. En réalité, le meilleur médecin que nous avons, c’est nous-même.

Les méridiens sont les réparateurs de notre corps, sont surtout les divinités protectrices de notre santé. Les lignes de métro ont besoin de réparation pour permettre une circulation fluide et sans encombre, les méridiens aussi. Nous pouvons utiliser la moxibustion, l’acupuncture, le tuina, Guasha etc, les méthodes physiothérapiques qui permettent d’éveiller les méridiens et les points d’acupuncture, assurant la bonne circulation du Souffle et du Sang dans les méridiens. Ainsi, notre corps peut converser une équilibre de Yin et de Yang, améliorer son système immunitaire et lutter contre les maladies.

Si nous cultivons l’habitude de tapoter nos méridiens pendant quelques minutes chaque jour, alors notre espérance de vie peut au moins s’allonger de 10 ans. C’est pour cela que nous étudions, connaissont et utilisons les méridiens, les maladies s’éloigneront de plus en plus et nous nous approchons de plus en plus près la bonne santé.