Archives pour la catégorie Le Massage Traditionnel Chinois

10 minutes pour éloigner la « sous-santé » (Sub-health)

Les secrets de longévité d’un médecin chinois célèbre âgé de 91 ans

Âgé de 91 ans et demi, docteur reconnu par le gouvernement chinois, Dr Guo ChengJie continue de recevoir les patients à l’hôpital jusqu’à aujourd’hui. Son corps agile et en bonne santé s’accompagne de son acuité de la vision, de la solidité des dents et de la clarté de la pensée… En avril 2011, le programme télévisée de bien-être sur la chaîne Beijing TV a permis à ce docteur de laisser une impression profonde chez les spectateurs.

Durant cette émission, il a montré une série d’exercices physiques qu’il a inventée et pratiquée lui-même pendant plus de 40 années. C’est aussi mon objectif aujourd’hui: vous présenter cette série d’exercices. Si vous êtes intéressé(es), vous pouvez également le pratiquer tous les jours pendant 10 minutes, afin de vous éloigner petit à petit de la « sous-santé » (sub-health). (La sous-santé: l’état où nous ne sommes pas encore malade, mais nous sentons que notre corps a déjà perdu l’équilibre du bien-être.)

Dr Guo
Dr Guo et son disciple Wang HongCai sur BTV Avril 2011

1e exercice: Tapoter le point d’acupuncture ShanZhong.

Dans la médecine chinoise, le point ShanZhong est un des points importants du corps humains. Il se situe au milieu d’entre les deux seins, il est le croisement de plusieurs méridiens du corps. Lorsque nous tapotons souvent ce point, il y a un bon résultat de bien-être.

Par exemple, lorsque nous ressentons un malaise du cœur, une tachycardie, une difficulté respiratoire, la tête qui tourne ou étourdie, en appuyant sur le point ShanZhong, nous augmentons les activités du cœur et atténuons ainsi les symptômes cités.

Lorsque nous subissons de grande tension au travail ou dans la vie quotidienne, où le stress, la colère, l’irritabilité, la nervosité sont souvent présents: ce point permet de soulager la poitrine, et atténuer ces troubles.

Les femmes, en appuyant ce point, peuvent éviter les inflammations mammaires (mastites) et aussi d’avoir une beauté des seins.

Technique: Chaque jour, tapoter 38 fois ou 60 fois. C’est mieux lorsque les mains sont chaudes.

Le point ShanZhong - 膻中穴
Le point ShanZhong – 膻中穴

2e exercice: Tapoter le point MingMen

Le point MingMen est un des points de la longévité, est une porte de la vie. Il se situe dans le dos, sur l’axe centrale, au milieu d’entre les deux reins. Il est aussi à l’opposé du nombril. Tapoter souvent ce point permet de renforcer la force des reins, ralentir le vieillissement et a aussi de bon effet sur les symptômes suivants: le gonflement des jambes, le manque de force des jambes, la douleur du bas du dos, l’impuissance, et les maladies auriculaires etc.

Technique: Debout, une main sur le nombril, l’autre sur le point MingMen, masser 80 à 100 fois, voire 200 fois, jusqu’à ce que vous ressentez une chaleur au niveau du ventre et du bas du dos.

Le point MingMen - 名门穴
Le point MingMen – 名门穴

3e exercice: Masser les oreilles

D’après la médecine chinoise, les oreilles ont des liens directs avec tous les méridiens de notre corps. La forme des oreilles fait penser à un fœtus inversé dans le ventre maternel. Ce sont une autre zone réflexe de notre corps, après les plantes de pieds et les paumes de mains. En massant régulièrement les oreilles, c’est comme si nous faisons un massage à tous les organes de notre corps. Cela permet d’améliorer le Sang et l’Énergie (Qi) dans notre corps, et prévenir également des maladies chroniques.

Lorsque nous arrivons à faire tous les jours ce massage, au bout d’un certain temps, nous observons une clarté des esprits, et une beauté du visage ainsi qu’un résultat d’anti-vieillissement et de beauté.

Technique: Chaque jour matin et soir, 38 fois ou 60 fois. Jusqu’à ce que les oreilles deviennent rouges et chaudes.

Ces trois techniques sont inventées par ce docteur: Guo ChengJie.  J’espère que cela peut vous aider.

Qu’est-ce que le massage traditionnel chinois?

Le massage traditionnel chinois n’est pas synonyme d’un simple toucher, n’est encore moins synonyme d’une caresse sensuelle. Je commence l’article ainsi parce que j’ai lu un reportage d’un journal soulignant qu’en 2009, il y a 130 centres de massage asiatiques à Paris. Et que 2/3 d’entre eux proposent des services autres que le massage. Dans les rues de Paris, on peut trouver plus en plus de massage chinois. Je n’ai pas allée faire des recherches, et n’ai pas non le droit d’interférer dans ce que font les autres personnes. Mais s’il y a des personnes qui ont des pratiques érotiques sous le couvert du massage chinois, c’est une atteinte et une  insulte à la médecine chinoise, et surtout une souillure à la culture de la médecine chinoise. Cela influence dérange le développement du massage chinois en France et attaque l’image de la médecine chinoise traditionnelle. Je condamne ces pratiques et j’en suis très en colère.

 

Qu’est-ce que le massage traditionnel chinois alors?

Ici, j’aimerais vous le présenter rapidement pour que vous puissiez le connaître plus en profondeur.

La base du massage chinois est la théorie des méridiens de la médecine chinoise. Le médecin utilise ses mains ou des parties de ses membres, avec différentes techniques, pour stimuler physiquement sur la surface du corps. Directement sur les méridiens, les points d’acupuncture et les muscles, stimuler des changements internes du corps par l’extérieur. Équilibrer les organes du corps, le Souffle (Qi) et le Sang, le Yin et le Yang… C’est une méthode efficace pour lutter contre les maladies et de les prévenir. Il constitue ainsi une pratique physiothérapique sans blessure dans la médecine moderne.

TUINA, dans l’antiquité, il signifiait massage. Le massage signifie au départ la pression et la poussée. Ensuite, avec l’agrandissement des domaines de guérison, les techniques se sont aussi élargies avec le temps. C’est pour cela que le nom de massage a été remplacé par TUINA.

La Médecine traditionnelle chinoise a une longue histoire de massages. Depuis les temps anciens, le massage chinois a une vocation médicale. Autrefois, les personnes souffraient à cause de la rudesse de leur travail et leurs conditions de vie. Ils essayaient de masser les points sensibles pour être soulagés et faire disparaître la douleur. Après une longue pratique, le massage acquiert un rôle important sur la santé et la longévité.

Le livre « HuangDi NeiJing » ne dénote non seulement pas la source du massage et aussi leurs fonctions. Il indique que lorsque nos méridiens, notre Souffle (Qi) ou notre Sang est bloqué, une partie de notre corps va connaître des troubles. Nous pouvons ainsi utiliser le massage pour faire circuler les méridiens, le Souffle et le Sang, et pouvoir guérir les troubles.

Le massage traditionnel chinois a traversé l’antiquité et est conservé jusqu’à maintenant. De la pratique à la théorie, le développement n’a jamais cessé. En tant qu’une technique médicale, il est utilisé très largement.

Dans l’Histoire de Chine, pendant les dynasties Sui et Tang, c’est-à-dire entre 581 et 960 Après J.-C., c’était la période fertile pour le massage chinois. Le technicien du massage chinois a été nommé et certifié par le gouvernement. Le massage a aussi été listé dans le programme d’éducation de la médecine chinoise. C’est au cours de la période de TiaoBao, c’est-à-dire 742 à 756 Après J.-C., la technique du massage chinois est transmise au Japon, en Corée, et en Inde etc.

Durant la dynastie de Ming, de 1368  à 1644 Après J.-C., il existe une spécialité de massage chinois. Il a accumulé aussi beaucoup d’expérience en matière de pédiatrie, forme alors un système de massage pédiatrique.

A la dynastie Qing, entre 1636 et 1912, forme alors le massage orthopédique, et apparaissent alors de nombreux ouvrages célèbres sur le massage chinois.

Aujourd’hui en Chine, la thérapie par massage est étendue en Médecine interne, externe, gynécologie, pédiatrie, orthopédie etc. Certifiée par les pratiques cliniques que c’est une méthode efficace.

L’amélioration de la circulation du sang et la promotion du métabolisme peuvent diminuer la fatigue, renforcer la santé générale, prolonger la durée et avoir des fonctions de conservation et de soins de santé.

TUINA est une science médicale. Le médecin de Tuina ou le masseur doivent maîtriser d’abord les théories de la médecine chinoise, et aussi la pratique des techniques, et enfin saisir les différentes manières de guérir diverses maladies.

Le massage traditionnel chinois nécessite donc une connaissance et une maîtrise des bases élémentaires de la médecine chinoise.