La moxibustion et la ménopause

La ménopause est une étape inévitable du processus physiologique que traversent les femmes (les hommes également). Selon la médecine occidentale, c’est parce que les hormones féminines commencent à diminuer que divers organes du corps ne s’habituent pas à ce changement. C’est ainsi qu’apparaissent facilement l’irritabilité, l’insomnie, la colère, une diminution de la fonction sexuelle, transpiration (surtout dans la soirée), chaleur etc, toute une série de symptômes.

Selon la médecine chinoise, la ménopause est une perte d’équilibre: le Yin manque. Les femmes, au delà de 40 ans, voient leur Yin diminuer de plus de 50% dans leur corps. Le plus important pour les femmes, c’est le Sang. Parce que les menstruations, la grossesse et l’accouchement sont intimement liés au sang. Le sang fait partie de Yin, donc lorsque notre Yin diminue plus de 50% dans notre corps, on entre rapidement dans la ménopause.

La production du sang est liée à au foie, aux reins et à la rate. C’est pour cela que lorsque nous désirons retarder  la ménopause ou réduire les symptômes de cette période, il faut bien prendre soin de ces trois organes et leurs méridiens correspondants. Nous utilisons donc la technique de moxibustion au niveau des points d’acupuncture importants sur ces trois méridiens: comme ShenSu, XinSu, GanSu, PiSu, GuanYuan, QiHai, SanYinJiao, ZhuSanLi etc…

Personnellement, j’ai utilisé cette technique sur une femme traversant une période de ménopause, après 4 fois de moxibustion, la chaleur a beaucoup diminué.

Par ailleurs, nous pouvons également appuyer sur les points d’acupuncture pour équilibrer le Yin et le Yang afin de diminuer les symptômes de la ménopause, voire même intercepter leur avènement.

Tant que nous pouvons persister quotidiennement à appuyer nos points d’acupuncture 2 à 3 minutes: TaiChong, TaiXi, SanYinJiao. Ainsi, nous pouvons équilibrer en profondeur nos Yin et Yang, nous permettant ainsi de traverser cette période de vie inévitable pour les femmes.

 

太冲穴 - le point TaiChong
太冲穴 - le point TaiChong

 

太溪穴 - Le point TaiXi
太溪穴 - Le point TaiXi

 

三阴交 - Le point SanYinJiao
三阴交 - Le point SanYinJiao (le point du haut)

Résister aux rayonnements nucléaires – la plante YuXingCao (Houttuynia)

Selon les informations françaises, nous savons que le nuage radioactif venant de Japon arrive en France d’ici mercredi (de 23 à 24 mars 2011). Je pense que nous sommes tous au courant des dommages que agit la radioactivité sur notre santé.

J’ai effectué alors des recherches concernant des plantes ou des aliments qui nous aideraient à lutter contre les rayonnements, ce que j’aimerais partager avec vous ici. Je vous présente principalement la plante nommée YuXingCao, en français Houttuynia.

Cette plante est la seule plante qui arrive à survivre lors d’explosion de bombe nucléaire et à revivre encore. Selon des études de nutrition, Houttuynia possède à chaque 100g: 2,2g de protéine, 6g de polysaccharide, 74mg de calcium, 53mg de phosphore, de l’huile volatile etc… Selon des études médicales, cette plante inhibe les bactéries comme le Kata Cocci, les souches d’influenza, le pneumocoque etc… Elle accélère l’expansion des micro vaisseaux sanguins, soulage la douleur, arrête les saignements, lutte contre les rayonnements radioactifs etc.

Le 6 Août 1945, les États-Unis ont fait écraser la première bombe atomique de l’humanité sur la ville d’Hiroshima au Japon. Surpris par cette attaque, et n’ayant aucun moyen pour soigner les blessures dues aux rayonnements, les japonais utilisent alors une méthode populaire pour se sauver. Dans la zone de rayon de 250 mètres à 7000 mètres par rapport au centre de l’explosion, il y a onze survivants blessés. Ils ont cueilli des plantes de Houttuynia, les ont bouilli, et bu l’eau. Non seulement ils survivent mais leur santé va de mieux en mieux et ils continuent alors de vivre. Il y en a parmi eux qui se sont mariés, donné naissance à des enfants… En 1990, lors de la 9ème Conférence internationale sur la prévention de la guerre nucléaire, un médecin militaire de Hiroshima a communiqué ce que nous venons d’évoquer. Tout le monde était surpris de l’efficacité de cette plante.

Houttuynia est non seulement une plante médicinale, mais aussi un aliment. Avec une plante fraîche, nous pouvons le consommer comme une salade verte avec du vinaigre, sel, huile végétale etc. Avec une plante sèche, nous pouvons l’utiliser comme du thé, à boire dans de l’eau chaude.

 

Enfin, j’aimerais vous présenter d’autres aliments pour lutter contre la radioactivité:

– La spiruline

– Le thé vert

– La gelée royale

– Le pollen

– Le varech

– La carotte

etc…

J’espère que cela pourrait vous aider.

Elle a perdu 18 kilos en 3 mois

Une femme chinoise qui boit un thé composé de deux plantes tous les jours, pendant 3 mois, a perdu 18 kilos. De quoi s’agit-il? Je vais vous le dire. Le premier composant est le Goji, et l’autre est une autre plante nommée HuangQi.

 

Qu’est-ce que HuangQi? Quelles sont ses fonctions? Comment aide-t-il dans la perte de poids de cette femme?

 

Le nom commun anglais de HuangQi est astragalus ou milk-retch root. C’est une plante vivace, et sa racine est une plante médicinale reconnue. Dans le plus célèbre et le plus ancien des ouvrages médicinaux, « ShenNongBenCaoJing », HuangQi est considéré comme une plante spécifiquement efficace. Suivant 2000 années d’histoire, les pharmaciens chinois utilisent HuangQi dans les domaines d’amélioration d’énergie, et lutte contre les maladies etc. HuangQi peut nous donner du Qi et la force de Yang, renforce notre cœur et protège notre foie, améliore le système immunitaire, fait baisser la tension cardiaque etc. Il convient aux personnes à santé fragile, facilement fatiguées, transpirent beaucoup, tombe facilement enrhumées, ou des symptômes comme l’affaissement de l’utérus ou de l’estomac, des plaies suppurées, des gonflements du corps etc…… HuangQi est une plante largement utilisée en Chine.

 

Selon la médecine traditionnelle chinoise, l’obésité n’est pas due à un excès en nutrition, mais un manque d’énergie pour éliminer les déchets de notre corps. Pourquoi les personnes faisant des régimes pour maigrir vont reprendre du poids quelque temps après, voire plus qu’auparavant? La raison est que ce type de régime ne fait qu’éliminer l’eau des cellules de notre corps, et ne s’occupe pas de la racine de l’obésité: équilibre de nos organes internes. En général, notre rate s’occupe du transport. C’est pour cela que lorsque la rate fonctionne mal, en grève, alors nos déchets ne sont pas transportés hors de notre corps aussi rapidement que d’habitude, petit à petit, par accumulation, notre corps grossit.

 

Il y a deux notions importantes dans la médecine chinoise: le Qi et le Sang. C’est comme une voiture: l’essence ne suffit pas, il faut aussi de l’air (Qi) dans les pneus pour qu’elle puisse démarrer. Notre corps a aussi besoin de Qi pour pousser notre renouvellement dans le corps. Le Qi est nécessaire aussi au sang pour le permettre de circuler partout dans notre corps. Tous deux ont une relation de Yin et de Yang entre eux.

 

Normalement, les personnes assez enveloppées sont faibles, c’est-à-dire qu’elles manquent du Qi dans le corps. Les plantes comme HuangQi nous fournissent du Qi, leurs fonctions agissent directement sur les méridiens de la rate et des poumons. C’est pour cela qu’avec suffisamment de Qi, la rate peut recommencer à travailler et bien fonctionner. Ainsi, elle élimine petit à petit les déchets hors de notre corps. Notre corps retrouve alors son équilibre et naturellement arrive dans le poids normal.

 

Par ailleurs, Goji peut nourrir notre foie et nos reins. Le bon fonctionnement de ces derniers aident aussi la rate. Et nos organes retrouvent leur équilibre. C’est pour cette raison que cette femme chinoise buvant ce thé ait pu perdre du poids.

 

En fin, à gauche et à droite de notre nombril, en haut et en bas, se trouvent les points d’accupuncture importants pour mincir et améliorer l’énergie. En massant et tapotant doucement souvent notre ventre, cela aide à perdre du poids et est aussi important pour notre santé.

La moxibustion et la beauté

Peut-être que nous ne sommes pas tant étrangers aux méridiens. Auparavant, nous avons déjà présenté les méridiens du corps. On peut les imaginer organisés comme le réseau de métro de Paris, ils transportent les éléments vitaux que notre corps a besoin (Qi, Sang). De même, ils traversent notre visage et la tête. Par exemple le méridien Ren Mai, méridiens de l’estomac, des gros intestins, de la vessie… Il y a également beaucoup de points d’acupuncture sur notre visage et notre tête.

Selon les théories de la médecine chinoise, les différents organes de notre visage sont intimement liés aux organes de notre corps. Comme les yeux sont liés au foie; le nez et les poumons; les oreilles avec les reins; la langue et le cœur; les lèvres et la rate… Aussi, les couleurs que reflète notre visage sont le miroir de l’état de santé des organes internes.

C’est pour cela que la beauté n’est pas avant tout d’appliquer des produits de luxe sur notre visage, ni la chirurgie esthétique pour étirer la peau et effet antirides… Pour que nous puissions garder notre jeunesse, notre beauté réelle, il faut d’abord réguler la santé et l’équilibre Yin et Yang de nos organes internes. Permettre une bonne circulation des méridiens, c’est ce qui fait qu’il y ait assez de Qi et de Sang pour nourrir notre visage. C’est comme donner à l’arbre suffisamment d’eau et de soleil qu’il puisse grandir réellement. C’est de cette manière que nous pouvons vraiment rester jeune et beaux/belles.

La technique de moxibustion utilise la chaleur du feu et les bénéfices de l’armoise, à travers nos méridiens et points d’acupuncture pour entrer dans notre corps afin de réguler nos organes internes et rétablir l’équilibre de Yin et de Yang. Nous pouvons pratiquer la moxibustion au niveau des points d’acupuncture importants des méridiens qui traversent notre visage. A travers la fonction de conduction des méridiens, nous pouvons fournir suffisamment de Qi et de Sang au niveau de notre visage et ainsi, le nourrir.

Elle peut également améliorer la circulation sanguine de notre visage, permet aux anciennes cellules de se renouveler, renforce la production des nouvelles cellules, réduit les rides, les cernes, la poche des yeux, les phénomènes de relâchement de la paupière…

La moxibustion est une technique de bien-être de la médecine chinoise depuis l’antiquité jusqu’à aujourd’hui entièrement naturelle, ne possédant aucun effet secondaire ou toxique. Elle est donc le meilleur choix pour une beauté naturelle et un ralentissement de vieillissement en profondeur.

Moxibustion et douleurs

Lorsque je venais d’arriver à Paris, j’étais assez étonnée que beaucoup de monde sortent quand le soleil est présent, dans les parcs, les cafés, les bancs, dans les rues etc… Après avoir vécu quelques temps, j’ai pu comprendre. En réalité, l’hiver parisien est assez long et humide. En revanche, l’été et les jours ensoleillés sont beaucoup plus courts. Nous profitons ainsi les jours où le soleil fait son apparition.

De plus, les français appréciant la vie aiment se retrouver et voyager dans les villes ensoleillées. Les rayons de soleil nous réchauffant sont très agréables. Les températures des quatre saisons sont importantes pour notre santé. Comme nous le savons, les rivières sont gelées à partir de zéro degrés; de même, lorsque notre corps se trouve dans une température très basse, il se trouve attaqué par l’air froid, ce qui crée différentes maladies. De plus, le sang rencontre des difficultés pour circuler dans le corps, et cela peut constituer des risques de blocage.

Selon les théories de la médecine chinoise, s’il y a blocage alors il y a douleur. La raison principale de nos douleurs est l’arrivée de l’air froid dans notre corps. Par exemple, des douleurs des articulations des 4 membres, des douleurs du cœur, de l’estomac, du ventre, de la tête etc., sont liées au froid. On utilise le chaud pour contrôler ce froid, les symptômes vont s’alléger, s’améliorer voire disparaître.

Le principal composant de la moxibustion: l’armoise, possède en soi la fonction d’éliminer le froid, les douleurs, de soulager et améliorer la circulation des méridiens etc. C’est pour cela que l’ancien médecin célèbre Gong JuZhong (spécialisé dans l’utilisation de la moxibustion pour guérir les maladies) dit: le froid et les douleurs dans le corps rencontrant la chaleur de la moxibustion sont comme la glace rencontrant le soleil du jour de l’été, vont fondre. Ainsi, des temps anciens jusqu’à aujourd’hui, incluant mes propres expériences, la moxibustion a des effets très bénéfiques pour éliminer les douleurs.

Peut-être est-ce la différence des manières de vivre, les chinois ont toujours porté une grande importance à garder les jambes et les pieds au chaud. Parce qu’il y a six méridiens qui traversent nos pieds et jambes ainsi que plus de 60 points d’acupuncture, l’air froid entre très rapidement à travers ces méridiens et points dans notre corps, créant ainsi différentes douleurs.

Autour de nous, nous pouvons facilement observer des vieilles dames ayant des jambes gonflées, douloureuse rendant leur marche difficile; ceci est de même pour les hommes de plus de 50 ans. Avec la spécificité de la moxibustion, nous pouvons efficacement éliminer les douleurs et améliorer notre circulation sanguine.

D’habitude, à part s’il y a un problème spécifique,  nous pouvons choisir les points d’acupuncture suivants pour nous aider à améliorer notre Yang et notre circulation sanguine, renforcer l’effet de chasser l’air froid hors du corps:

1. DaZhui, au niveau de  la nuque

2. ShenQue, le nombril

3. ZhuSanLi, au niveau de l’extérieur de l’articulation du genou

4. MingMen, est le point opposé au nombril se trouvant sur le dos

5. YongQuan, point situé légèrement au dessus du point central des pieds

Les baies de Goji chinoises

Que ce soit dans les salons de bien-être, zen ou encore des magasins bio, une plante originaire de Chine éveille de plus en plus l’intérêt des français. C’est aussi ce que les chinois aiment beaucoup, possédant à la fois les fonctions alimentaire et médicinale, elle occupe la première place de la liste officielle du ministères de la santé des 63 plantes ayant cette double-fonction: les baies de Goji.

On peut les manger directement, ou alors infuser dans l’eau comme du thé, ou bien encore dans le vin, ou les cuire dans la soupe et des potages, on peut également les retrouver dans les plats cuisinés etc. Ce sont des pratiques générales et traditionnelles en Chine.

Concernant les baies de Goji, leurs plantation, cueillette, et ingestion ont plusieurs milliers d’années d’histoire. A chaque époque, on retrouve des histoires légendaires de Goji.

A l’époque de BeiSong (ap. J.-C. 960-1127). Un jour, un ministre rencontre dans la rue une jeune fille poursuivant et tapant un vieil homme avec un bâton. Il lui demande alors pour quelle raison elle fait cela? Elle répond: cet homme de mon arrière-petit-fils! Il demande alors pourquoi elle le tape. Elle dit: Il y a de bon remède familial à la maison, mais il ne veut pas le manger. Alors il perd ses cheveux, ses dents, devient aussi âgé, c’est pour cela que je le frappe. Le ministre lui demande alors quel âge elle avait. Elle répond que cette année elle atteint les 372 ans. Il lui demande alors le remède. Elle dit qu’elle utilise souvent une plante qui s’appelle Goji. Le ministre note alors cette histoire, et cela se transmet jusqu’à aujourd’hui.

Cette légende qui se transmet dans la population montre la place que Goji a dans le cœur des chinois, et aussi témoigne la fonction surprenante de cette plante.

Selon les théories de la médecine chinoise, Goji améliore la force des reins, protège notre foie. Tous les 100 grammes de Goji frais possèdent 4 grammes de protéine, 19,3 grammes de glucide, 0,8 grammes de graisse. Goji possède aussi 8 sortes d’acides aminés nécessaires à l’organisme humain, minéraux tels que calcium, phosphore, fer etc, vitamines B1, B2 et B3, vitamine C, bêta-carotène etc.

Goji peut améliorer le système immunitaire,  a une fonction de anti-oxydant, anti-vieillissement, de beauté,  lutte contre le cancer, réduit le cholestérol et le diabète. Contre la fatigue, améliorer le sommeil, et aussi les problèmes visuels, des étourdissements, ou encore des bourdonnements aux oreilles.

Les personnes qui ont le plus besoin de consommer des goji sont: un état de santé général faible, avec un fragile système immunitaire. Par contre, les personnes ayant de la fièvre, des inflammations dans le corps, ou encore la diarrhée sont déconseillées de consommer du goji.

En général, les personnes en bonne santé peuvent en manger environ 20 gojis. On peut les manger directement.

Ou alors on les mets dans notre alimentation quotidienne comme les soupes, le thé: par exemple, goji avec 6 à 8 chrysanthèmes dans l’eau chaude, ce thé protège notre foie, nos yeux, pour la beauté, et peut aider considérablement à améliorer le diabète et l’hypertension etc.

Beaucoup d’expériences prouvent que Goji est un aliment entièrement sain, ne possède aucune toxine et peut être consommé fréquemment et pendant longtemps.

Le Pasteur qui a pratiqué la réflexologie avec le pape Jean Paul II

L’origine de la réflexologie plantaire en Chine date depuis 4000 mille ans. Elle fait partie de la médecine traditionnelle antique de Chine. De la dynastie Tang, cette technique est transmise au Japon. Lors de la dynastie Yuan (de 1206 à 1368 Ap. J.-C.),  elle est transmise en Europe. Au début du 20ème siècle, un médecin américain, Dr William Fitzgerald, utilise des expériences médicales modernes pour révéler et expliquer les théories de la réflexologie. C’est après ses publications envers le monde médical que la réflexologie attire l’attention des occidentaux.En 1582, deux médecins, Dr Adamns et Dr Atatis, ont aussi présenté la méthode de la réflexologie plantaire en Europe.

Aujourd’hui, nous connaissons de plus en plus cette méthode traditionnelle et biologique et l’utilisons pour préserver la santé.

Savez-vous que dans ce monde, il y a un pasteur qui utilise la réflexologie plantaire pour promouvoir la religion catholique? De plus, il l’a pratiqué sur le pape Jean Paul II. Il s’agit d’un pasteur suisse résident à Taïwan depuis déjà plus de 38 ans: Fr. Josef Eugster.

Lui-même atteint de rhumatisme et de l’arthrite, les médicaments n’aident pas. Un jour, une personne lui parle d’une méthode simple et efficace pour préserver la santé – la réflexologie.  Au début, il ne croit pas. C’est ensuite qu’il a lu un livre de réflexologie en allemand, alors il pratique la méthode pendant 3 semaines suivant les instructions du livre. Son genou ne souffre plus.

Depuis il commence à faire attention et apprendre la réflexologie. Il dit que cette méthode l’a sauvé. Depuis, il utilise la réflexologie pour transmettre la religion catholique et aussi apprend aux taïwannais comment soigner et protéger leur santé.

En 2003, le pasteur est invité à Vatican pour soigner le pape Jean Paul II avec la réflexologie plantaire. Il raconte qu’il transmet la religion à l’aide de la réflexologie et peut ainsi aider beaucoup de personnes. Le pape avait des problèmes des genoux, ne pouvait pas marcher; de même la tête avait du mal à se relever, et ne pouvait rien prononcer. Suite aux soins du pasteur, cela a apporté une amélioration de l’état de santé du pape. Cette année, le pape Jean Paul II a pu parler lors des vœux de Noël ainsi que la tête a pu se relever.

Le pasteur dit que la réflexologie plantaire est un médecin que le Dieu a créé et nous l’a mis sous notre plante de pied. Si vous le connaissez, alors il peut vous aider pour obtenir la santé.Son plus grand souhait, c’est de pouvoir présenter cette méthode partout dans le Monde, et à travers ses mains, pouvoir transmettre l’Amour vers tout le monde.

 

En ce moment en Chine, une célèbre médecin spécialiste de réflexologie dit « Ne manquez pas cette occasion de soin sans médicament, sans piqures, utilisant uniquement les zones réflexes sur votre corps pour protéger votre santé. »

Quand nos deux pieds sont collés côte-à-côte, c’est alors une miniature de notre corps. Qu’est-ce qu’une zone réflexe? Par exemple, vous habitez dans un grand immeuble, au 18e étage, au numéro 18. Lorsque vos amis viennent sonner à l’interphone le numéro 18, ils savent que cela ne peut que être vous – la sonnette des autres ne sonnera surement pas.

Alors nos plantes de pied représentent tous les organes de notre corps, les zones réflexes des plantes de pied sont directement liées à nos organes. Par exemple, lorsqu’on stimule les zones réflexes de l’estomac, des intestins, du cœur, on stimule aussi notre estomac, nos intestins, notre cœur, etc. C’est pour cela que dès qu’on a un problème de pied, cela induit aussi des problèmes du corps.

Les pieds sont au plus bas de notre corps. Sous l’attraction terrestre, les déchets de notre corps et ceux issus des renouvellements du métabolisme sont déposés dans nos pieds. Ces zones réflexes nous donnent aussi les informations de notre corps, et nous pouvons ainsi connaître l’état de notre santé.

D’après une certaine étude, lorsqu’une maladie se développe jusqu’à 10%, nous pouvons déjà la repérer avec la réflexologie plantaire. Lorsque nous commençons à sentir les effets négatifs ou que les appareils peuvent attester la maladie, celle-ci est déjà développée à près de 70%.

C’est pour cela que nous stimulons ces zones réflexes pour activer la fonction d’auto-guérison du corps, et surtout comme fonction principale d’anticiper, de prévenir, de repérer et de soigner les maladies.

De plus, nos pieds possèdent 66 points d’acupuncture, ainsi que 6 méridiens intimement liés aux organes respectives, 3 méridiens Yang et 3 autres Yin, tous débutant ou terminant aux pieds. C’est pour cela que nous stimulons ces points d’acupuncture et ces zones réflexes pour que cela se transmet dans tout l’intérieur du corps. C’est pour cela que la réflexologie est aussi appelée comme « massage des organes internes ».

Les anciens disent: nous vieillissons par les pieds d’abord; l’arbre se meurt par les racines. On peut aussi dire que les pieds sont notre deuxième cœur. C’est pour cela qu’avec des gestes correctes, pratiquer la réflexologie peut non seulement améliorer la circulation sanguine, équilibrer le Yin et le Yang, renforcer le système immunitaire, éliminer la fatigue, soigner certaines maladies assez communes. Utiliser en même temps la théorie de la médecine chinoise, réunir le contrôle, le soin, le bien-être en une méthode naturelle et biologique.

La moxibustion vs la grippe hivernale

Suivant la baisse de la température de l’hiver, plus en plus de personnes tombent malade. Maux de tête, le nez qui coule, fièvre, la toux etc. Le rhume est dû à l’affaiblissement du corps, et le manque de force pour lutter les maladies. Quand le climat subit des modifications, la capacité de combattre les maladies du corps humain n’arrive à s’adapter à ces changements. Les maladies vont alors profiter de notre peau, les pores, la bouche et le nez pour entrer dans nos poumons d’abord, et notre corps, c’est ainsi que nous attrapons un rhume.

Le rhume et les autres maladies possèdent chacun leur propre cause. Mais en conclusion, la raison principale est le déséquilibre entre le Yin et le Yang etc. C’est comme une guerre, si nous avons de la force, nous pouvons combattre l’ennemi, alors que si nous sommes faibles, alors nous allons perdre. C’est pour cela que lorsque notre système immunitaire est puissant, nous ne tombons pas malade, même un rhume.

Donc la règle de base de ne pas tomber malade, selon les théories de la médecine chinoise, il faut consolider la bonne force. D’après la médecine occidentale, c’est améliorer le système immunitaire.

Utiliser la moxibustion et les importants points d’acupuncture est la meilleure méthode pour ne pas être enrhumé ou tomber malade. Le corps humain a plus de 360 points d’acupuncture, parmi lesquels il y a des plus importants que d’autres, par exemple:

Le point situant à 4 doigts plus bas que le nombril, GuanYuan, caractérisé comme possédant l’énergie de la bombe atomique.

Pour les hommes, GuanYuan est une réserve d’énergie vitale.

Pour les femmes, GuanYuan est une réserve du sang d’énergie vitale.

De plus, ce point est lié avec les intestins grêles, la rate, le foie, les reins, le méridien RenMai.

 

De l’antiquité jusqu’à aujourd’hui, c’est toujours un point très important.

La moxibustion douce de GuanYuan: on peut imaginer le rouleau de moxa comme une cigarette, après l’avoir allumé, on peut pratiquer la moxibustion au niveau de ce point d’acupuncture. A une distance de 2 à 3 centimètres de la peau, pour qu’on puisse en ressentir la chaleur. Jusqu’à ce que la peau rougisse. Chaque fois, cela peut durer 15 à 30 minutes. C’est bien pour le bien-être ou le soin de maladie.

 

Si nous sommes déjà enrhumés, avec les symptômes de maux de tête, du nez qui coule etc., nous utilisons de même le rouleau de moxa allumé pour tracer à partir de l’extérieur de la pointe du nez, remonter jusqu’au début des sourcils, suivre le sourcil et aller jusqu’à la tempe. A refaire des deux côtés (les deux yeux) pendant environ 15 minutes.

Les points d’acupuncture qu’on passe dans ce trajet:

A l’extérieur de la pointe du nez, c’est le point YingXiang, il peut soigner la rhinite, la sinusite, le nez bouché, le rhume.

Le point JingMing, situé au coin intérieur de l’œil, soigne le gonflement des yeux, les maladies de la vision, comme la myopie, la presbytie, le daltonisme etc.

YinTang est entre les deux sourcils, soigne le mal de tête, l’insomnie, l’hypertension etc.

Au début du sourcil, se trouve CuanZhu qui peut aussi soigner les maux de tête.

Le point TaiYang, à la tempe, soigne le vertige, le mal de tête, la neurasthénie etc.

 

La moxibustion est une méthode de soin entièrement biologique, n’a aucun effet secondaire sur le corps humain et n’est pas agressif. Si vous êtes intéressé(e), vous pouvez venir essayer.

 

Petits remèdes de prévention du rhume:

1.

Couper 10 tranches de gingembre. Ajouter du sucre roux. Porter à ébullition l’ensemble avec de l’eau. A boire chaud.

 

2.

Peau de la clémentine 50 grammes. un peu de Sucre. Ajouter de l’eau chaude. A boire comme un thé.

Votre corps est une grande pharmacie naturelle

Comme vous le savez tous, les 14 lignes de métro parisien possèdent chacune de nombreuses stations. Dans les 14 méridiens de notre corps, chacun a aussi ses points d’acupuncture. Ils ont tous un nom, un emplacement fixes, et de fonction de traitement de maladie différent et de la prévention de la santé de notre organisme. Les points d’acupuncture peuvent régler le Souffle (Qi) et le Sang de nos organes grâce à leurs puissantes liaisons. Les méridiens permettent au corps de s’auto-réparer. Nous n’avons pas besoin de prendre de médicament, ni même dépenser d’argent pour pouvoir récupérer et/ou garder notre santé.

Dans les plus de 360 points d’acupuncture, chacun de leur nom possède leur propre signification. La découverte de chaque point est rendue possible par les médecins chinois de chaque dynastie depuis l’antiquité selon l’astronomie, la géographie, les phénomènes naturels, et les théories médicales etc.

Les points d’acupuncture sont découverts progressivement grâce aux expériences médicales accumulées avec le temps. Nos ancêtres dans l’antiquité, ont remarqué que lorsqu’une partie de notre corps ou un organe souffre d’une maladie, et qu’on vise les parties souffrantes en tapant, massant, en piquant, avec la moxibustion, cela peut soulage les douleurs. A partir des points de douleur, on reconnaît les points d’acupuncture. C’est la première étape de la découverte des points : ils ne sont pas encore nommés, et d’emplacement fixe.

C’est à travers les connaissances progressives de l’acupuncture que nous avons pu déterminer leur nom ainsi que leur place définitive. Cela constitue la deuxième étape dans l’histoire de l’acupuncture.

Suivant la compréhension plus en plus profonde de l’acupuncture, les grands médecins de l’antiquité ont pu classer les points d’acupuncture dans différentes catégories, et faire le lien avec les méridiens. Cela prouve que les points d’acupuncture ne sont pas seulement des points quelconques que nous trouvons sur la surface de la peau, mais ils sont liés avec les méridiens et les organes, de plus ils appartiennent à différents méridiens. C’est ainsi que la troisième étape de notre connaissance des points : nous avons leur nom, leur emplacement et leur appartenance aux méridiens correspondants, c’est la période mûre de notre connaissance des points d’acupuncture.

Nous pouvons ainsi dire que chaque point d’acupuncture sur notre corps est comme un médicament purement naturel, ce sont les produits expérimentés et découverts par nos ancêtres avec leur propre corps.

Dans le célèbre « HuangDi NeiJing », sont dénotés plus de 160 points d’acupuncture. Durant la dynastie Jin, c’est-à-dire après J.-C. 265-420, un célèbre médecin Huang FuMi écrit dans son premier ouvrage au sujet de l’acupuncture les noms de 349 points ainsi que leur emplacement et ce qu’ils soignent comme maladie. Cela nous montre que les anciens médecins savaient utiliser les points d’acupuncture pour soigner les maladies.

Les points d’acupuncture servent à diagnostiquer et soigner les maladies. Lorsque nos organes et nos méridiens rencontrent un déséquilibre, nous pouvons ressentir des effets sur les points correspondants, par exemple un sentiment de douleur à la pression, ou alors un morceau dur dans la partie locale, ou encore des zones convexes ou concaves etc. Nous pouvons alors déterminer quels méridiens ou organes rencontrent un trouble, aidant alors au diagnostic clinique. Par exemple, les patients atteints de maladie du foie peuvent ressentir une douleur à la pression au niveau du point GanSu sur le dos. De même, les personnes ayant une maladie des intestins ressentent une douleur à la pression au niveai du point TianSu situé près du nombril.

Les méridiens du corps sont directement aux organes comme le foie, la vésicule biliaire, la rate, les poumons, les reins, les intestins, le cœur etc. Ils se situent au niveau des faces intérieures et extérieures des quatre membres, ainsi que au niveau du torse et du dos, et toute la tête. Le corps entier est pris dans le réseau des méridiens. Il y a des points appartenant à un certain méridien. Par exemple sur le méridien des Poumons à l’intérieur du bras, il y a 11 points d’acupuncture. Sur le méridien des Intestins à l’extérieur du bras, il en possède 20. Le méridien de l’Estomac situé au niveau du visage, le torse et l’axe extérieure de la jambe a 45 points d’acupuncture. Au niveau de l’arrière de la tête, le dos, l’axe dorsal de la jambe, le méridien de la Vessie a 67 points.

Lorsqu’il y a un déséquilibre dans les fonctions biologiques, nous pouvons suivre le méridien correspondant et appliquer aux niveaux des points d’acupuncture la moxibustion, l’acupuncture, le Tuina, le Guasha, les ventouses etc. Cela permet de stimuler les méridiens pour qu’ils obtiennent une meilleure circulation, régler le Souffle (Qi) et le Sang, permettant ainsi une équilibre entre le Yin et le Yang pour protéger et soigner les maladies.

Une femme chinoise, Chen YuQin, utilise le Tuina des méridiens et des points d’acupuncture sur elle-même pour se guérir d’une grave maladie, et aussi soigner son mari atteint d’un cancer. Pour elle, dès que les méridiens ont une bonne circulation, alors beaucoup de maladie s’atténueront ou disparaitront. C’est aussi ce que disent les théories de la médecine chinoise : S’il y a douleur corporelle, il y a obstruction des méridiens ; Si méridiens n’ont pas d’obstruction, alors pas de douleur corporelle.

Surtout au sein de notre société compétitive où il y a beaucoup de pression, le syndrome de fatigue et le phénomène de « Sous-Santé » sont particulièrement présents. Nous pouvons utiliser cette méthode de prévention via aux points d’acupuncture pour préserver et récupérer notre santé. Par exemple, nous pouvons utiliser les points d’acupuncture ShenQue, GuanYuan, ZhuSanLi, YongCuan, MingMen etc., les points importants pour améliorer nos énergies du corps pour nous renforcer et vivre plus longtemps. De plus d’autres points comme TaiCong, Quchi aident à faire diminuer la pression sanguine. SanYingJiao aide à maigrir, règles les menstruations, lutter contre la fatigue. TianShu guérit la constipation etc. etc. etc. (Nous allons présenter plus précisément ultérieurement.)

Notre corps est la plus grande pharmacie qu’on dispose. Chaque points d’acupuncture est un « médicament » purement naturel, sans toxine, ni effets secondaires indésirables. Nous pouvons trouver sur notre corps tous les médicaments nécessaires pour guérir toutes les maladies. C’est pour cela qu’il n’y a pas de maladies inguérissables, si nous connaissons suffisamment notre corps, apprenons et utilisons les points d’acupuncture pour préserver notre santé, assurant une bonne qualité de sommeil, une équilibre nutritionnelle, une activité sportive appropriée et une bonne humeur, (en dégageant tous les accidents de la vie), nous pouvons surement vivre au-delà des 100 ans et profiter les joies de la vie.

Le plan de métro de notre corps – Les Méridiens

Comme vous le savez, Paris possède 14 lignes de transport en commun très importantes et très utilisées: le métro. En fait, dans notre corps, de la tête au pied, des quatre membres, de la poitrine au dos, il y a aussi 14 lignes principales indispensables. Elles composent alors le réseau de notre corps tout comme le métro parisien.

Les méridiens, en chinois, signifient « chemin » et « réseau ». Ils sont comme l’air ou l’électricité, invisible et impalpable, mais ils existent réellement dans notre corps entier.

Les méridiens permettent de relier les différents systèmes du corps et former ainsi une entité entière, permettant alors un fonctionnement vital nécessaire à notre organisme.

La médecine chinoise pense que le Qi (Souffle) et le Sang sont les essences de la vie. Chaque organe recevant le Souffle et le Sang peuvent fonctionner normalement. Alors les méridiens sont les chemins transportant le Souffle et le Sang dans tout le corps.

Lorsque notre corps est attaqué par l’extérieur (virus, bactérie etc.) les méridiens constituent des protecteurs et luttent contre les agents extérieurs mauvais.

 

Dans les 14 méridiens, il y a 12 sont reliés à nos organes internes. Ils sont regroupés par couples de deux: l’un est Yin et l’autre est Yang. Par exemple: les Poumons sont reliés aux gros intestins, c’est un couple Yin/Yang reliés entre eux: le méridien des poumons (Yin) et le méridien des gros intestins (Yang).

De la même façon, l’estomac et la rate, le cœur et les intestins grêles, la vessie et les reins, le foie et la vésicule biliaire, ainsi que le couple de Maître cœur et les Trois Réchauffeurs. Ce sont des couples de méridiens Yin-Yang.

 

Par ailleurs, il y a 2 autres importantes lignes: l’axe vertical intérieur – ventral (RenMai) et l’axe vertical extérieur – dorsal (DuMai).

Ces 14 lignes forment donc un réseau complet acheminant sans arrêt le Souffle (Qi) et le Sang dans tout le corps. C’est comme le réseau de Paris.

Dans HuangDi NeiJing, l’Homme naît, vit, tombe malade, se soigne, leur essence c’est dans les méridiens. D’après les médecins anciens, nous savons que la cause de maladie est du à un problème des méridiens. D’autre part, nous pouvons éveiller les potentiels des méridiens pour pouvoir guérir les maladies.

Les méridiens ne permettent non seulement pas de diagnostiquer et soigner les maladies, mais surtout prévenir les futures maladies. C’est-à-dire que même avant qu’elles ne puissent se former que les méridiens les ont déjà éliminées.

Les méridiens sont les chemins du corps, relient l’intérieur et l’extérieur, donc lorsqu’il apparaît une anomalie dans nos organes internes, on peut la voir de l’extérieur à travers les méridiens. Donc lorsque nous sommes malades, sur le chemin du méridien, il formera des points de douleur, ou des endroits relevés ou creusés dans notre corps etc. Tous ces signes nous aident à diagnostiquer et identifier les maladies, et aussi à savoir l’état de santé de nos organes.

Comme le mal de tête, lorsqu’il est au niveau du front: c’est lié au méridien de l’estomac, lorsqu’il est situé sur les côtés: c’est lié au méridien de la vésicule biliaire, si c’est sur le haut du crâne: c’est lié au DuMai et méridien du Foie. Ou bien même, douleur au niveau de l’axe intérieur du pouce des bras, c’est lié au méridien des poumons.

Avec cette méthode, nous pouvons savoir et connaître les anomalies et ainsi de mieux les prévenir.

Le corps humain est plein d’intelligence, l’humain possède un grand pouvoir d’auto-réparation. Mais lorsque nous sommes malades, nous croyons aveuglement le médecin et les médicaments. En réalité, le meilleur médecin que nous avons, c’est nous-même.

Les méridiens sont les réparateurs de notre corps, sont surtout les divinités protectrices de notre santé. Les lignes de métro ont besoin de réparation pour permettre une circulation fluide et sans encombre, les méridiens aussi. Nous pouvons utiliser la moxibustion, l’acupuncture, le tuina, Guasha etc, les méthodes physiothérapiques qui permettent d’éveiller les méridiens et les points d’acupuncture, assurant la bonne circulation du Souffle et du Sang dans les méridiens. Ainsi, notre corps peut converser une équilibre de Yin et de Yang, améliorer son système immunitaire et lutter contre les maladies.

Si nous cultivons l’habitude de tapoter nos méridiens pendant quelques minutes chaque jour, alors notre espérance de vie peut au moins s’allonger de 10 ans. C’est pour cela que nous étudions, connaissont et utilisons les méridiens, les maladies s’éloigneront de plus en plus et nous nous approchons de plus en plus près la bonne santé.

Les Techniques Traditionnelles Chinoises